L'histoire de l'association

Le club Sardines Triathlon est une association loi 1901, il a été créé en l’an 2000. Nous y cultivons des valeurs fortes de fraternité, respect d’autrui et goût de l’effort.

Club à vocation éducative et à l’esprit convivial, Sardines Triathlon cultive et nourrit une image forte de dynamisme et de bonne humeur. Sur chaque épreuve locale, régionale ou nationale, les « Sardines » ne passent pas inaperçues et sont appréciées de tous, concurrents et organisateurs. La notoriété s’installe et fait l’unanimité (reportage sur TF1 à Embrun, articles dans les revues spécialisées TriMag et Triathlète Magazine).

  • photo du club

Nos valeurs

Afin d’accueillir au mieux nos adhérents et leur permettre de s’épanouir et de progresser dans les diverses disciplines des sports enchainés (Duathlon, Aquathlon, Triathlon, Bike&Run), nous avons mis en place une solide équipe d’entraineurs et d’encadrants diplômés (brevets d’Etat, brevets Fédéraux) pour chaque discipline, assistés de nombreux encadrants bénévoles.

Ouvert à tous les publics (jeunes, femmes, hommes) et à tous les niveaux (débutants, loisirs, compétiteurs) Sardines Triathlon s’enrichit de la mixité et du partage d’expérience de ses membres. Nous sommes aujourd’hui le premier club de triathlon de Marseille en nombre d’adhérents avec 194 membres en 2014 soit une augmentation exponentielle depuis sa création. Sardines Triathlon est également le seul club de Marseille labellisé « Ecole de Triathlon » attestant de sa politique de formation des jeunes, avec 62 jeunes licenciés en 2014. La majorité de nos membres vivent à Marseille et plus particulièrement dans les 8ème et 9ème arrondissements.

Nos projets

Un club pour tous et toutes

Sardines Triathlon s’est crée une identité de plus en plus connue et reconnue au niveau régional et national. Sardines Triathlon éveille la curiosité, interpelle. La notoriété s’installe et fait l’unanimité auprès des compétiteurs, des spectateurs et de la presse. Le club a été représenté dans de nombreuses compétitions régionales, nationales et internationales (Ironman, championnats de France, championnats du monde…). L’objectif du club est la recherche à la fois des résultats sportifs et de la convivialité.

On constate que les catégories Vétéran et Jeunes (jeunes + avenir) sont largement représentées dans notre club avecrespectivement 41% et 32%. Les hommes sont majoriataires au Sardines Triathlon, en effet, 72% des licenciés sont masculins.

Une véritable dynamique autour des féminines est en train de naître dans le club. 28% des licenciés sont des femmes, soit plus que la moyenne nationale qui est de 22%. Chez les adultes, les femmes représentent 23% des effectifs. Nous comptons, en 2014, 33 femmes au Sardines Triathlon.
Chaque année une équipe de filles participe au Championnat de France des clubs de 3ème division de Triathlon. La plupart des féminines ont répondu présentes pour prendre part à ces épreuves et elles ont terminé Championne de Ligue en 2011 et 2014. Trois féminines ont pris le départ de l’Embrunman le 15 août. Ce qui montre un véritable investissement des féminines dans le club.

Les hommes ont terminé 2nd du circuit régional D3 de Triathlon, avec à la clé une qualification pour la 1/2 finale zone C puis par la suite une qualification pour la finale nationale D3 de Triathlon

Les Jeunes

Le club Sardines Triathlon est la seule école de triathlon de Marseille. En 2014, on compte 62 jeunes (de 6 à 18 ans) licenciés au club.
Depuis plusieurs années, la Fédération Française de Triathlon est entrée dans une démarche de labellisation des clubs sur des critères relatifs à la formation des plus jeunes. Cette labellisation garantit pour tous nos jeunes athlètes :
-Une pédagogie adaptée à chaque âge et à chaque niveau ;
-Un niveau d’encadrement ayant reçu une formation spécifique ;
-Des manifestations sportives destinées aux jeunes.
Nous nous adaptons aux ambitions de chacun : du débutant au compétiteur averti, tous ont leur place au sein du club. Les adultes participent activement à la vie de l’Ecole de Triathlon. L’encadrement est diplômé. La formation est au coeur de la politique de développement du club.

Nos Avenirs

Sous l’appellation Avenir sont regroupées les catégories Mini-poussins, Poussins, Benjamins, Pupilles. Le club compte 33 jeunes de la catégorie Avenir dont 16 filles et 17 garçons.
*Pour un développement complet de l’enfant : Motricité, Socialisation, Solidarité :
Le triathlon et plus largement les disciplines enchainées sont de formidables activités pour l’épanouissement de l’enfant. Elles sont diverses, variées et facilitent les apprentissages de la motricité, de l’agilité. Pendant les compétitions, même si c’est une discipline individuelle, les enfants s’encouragent et sont solidaires. Les grands et les petits vivent ensemble au rythme des entrainements et des compétitions. C’est cela l’esprit du Triathlon et l’esprit Sardines Triathlon.

*Des compétitions régulières et un objectif commun : « Le challenge régional » :

Nous encourageons la présence du plus de jeunes possibles sur une épreuve par mois, aux championnats régionaux, aux Challenges régionaux (Duathlon, Triathlon, Aquathlon et Run&Bike) et aux épreuves organisées par Sardines Triathlon.
*Des objectifs adaptés à chacun : C’est à l’entraineur avec le jeune et les parents de fixer des objectifs réalisables et de fixer des critères de réussites.
*L’ouverture vers d’autres sports :
Régulièrement, nous organisons d’autres activités que nos trois pratiques : Escalade, Via Cordata, Jeux…
En 2013 et 2014, nos jeunes sont montés sur la plus haute marche du podium du Challenge de ligue jeune Provence-Alpes. 26 sardines (de mini poussin à benjamin) ont participé à cet exploit avec l’aide de quelques minimes et cadets.

Nos Jeunes

Sous l’appellation Jeunes sont regroupées les catégories Minimes, Cadets et Juniors.
29 jeunes sont licenciés au Sardines Triathlon, principalement des Minimes garçons mais le nombre de féminines est en constante augmentation.
*Un équilibre harmonieux entre scolarité et sport régulier :
Le triathlon est très consommateur de temps pour quelqu’un qui souhaite s’y investir. Les jeunes peuvent alors être amenés à réaliser cinq entrainements par semaine. Une organisation entre la scolarité et les entrainements est obligatoire chez les jeunes. Cela va sans dire mais c’est mieux en le disant. Les entraineurs veillent avec les parents à garantir cet équilibre.
*Un objectif commun : Aller aux Championnats de France Jeunes Triathlon, Duathlon et/ou Aquathlon :
La qualification pour les championnats de France reste pour nos jeunes l’objectif principal de la saison. Aller aux championnats de France est source d’incertitude et de motivation. Ensuite pendant les championnats, l’objectif est de faire de son mieux. Il y a trois championnats de France :
– Le championnat de France de Duathlon : Le 13 Avril 2014 à Parthenay (79), 3 jeunes « Sardines » ont pris le départ de la course. Méline Pellicer se classe 10ème chez les Minimes, Lucas Guigliarelli 106ème chez les Minimes garçon et Coralie Aynie 66ème chez les Cadettes.
– Le championnat de France de Triathlon : il a eu lieu le 1 juin 2014 à Chateauroux (36). Méline Pellicer termine 5ème chez les Minimes filles. Les Minimes garçons Alexandre Blain 26, Lucas Guigliarelli 66 et Nicolas Blain 89 se classent respectivement 26ème, 66ème et 89ème. La cadet Théo Mouanis n’a pas pu terminer sa course suite à des problèmes techniques.
– Le championnat de France d’Aquathlon : il a eu lieu le 19 juillet à Bergerac (24) : Méline Pellicer termine à la 7ème place chez les Minimes filles, Guillaume Roux déccroche le titre de Champion de France chez les Benjamins. Chez les minimes garçons Alexandre Blain termine 27ème, Lucas Guigliarelli 79ème, et Nicolas Blain 94ème. Chez les Cadets, Théo Mouanis termine 46ème et Mattéo Guigliarelli 50ème.
Chaque année, plusieurs jeunes « Sardines » représentent la ligue au niveau national.
*Stage d’entrainement
Plusieurs fois par an, le club organise pour les jeunes des stages d’une semaine pendant les vacances scolaires permettant de réunir le maximum de jeunes triathlètes du club. Cela crée une cohésion et c’est aussi l’occasion de s’entrainer plusieurs fois par jour, d’échanger avec les jeunes sur la meilleure façon de s’entrainer, de leur donner des conseils d’alimentation mais également de les aider à organiser leur vie sportive et scolaire.